Saviez-vous que 60 000 chiens sont abandonnés chaque année en France pour seulement 18 000 adoptions ? Ce chiffre scandalisant montre bien que nous avons un réel problème avec l’abandon mais aussi surtout avec l’adoption, et nous ne sommes pas les seuls ! Il était temps de réagir et c’est ce que fait très bien aujourd’hui Pedigree en s’associant à l’agence Colenso BBDO en Nouvelle-Zélande.

Pedigree réalise une campagne de trois spots et trois prints placée sous le thème de « Replace them » ou « Remplacez-les ». La campagne a pour but d’inciter les parents dont les enfants ont quitté le domicile pour aller à l’université ou tout simplement parce qu’ils avaient plus de 40 ans et que c’était (enfin) le bon moment, a les remplacé en adoptant un chien.

Cette campagne aborde un sujet délicat d’une manière drôle et décalée. Les parents, que l’on imagine dééééévastés par le départ de leur cher et tendre chérubin, se consolent finalement très rapidement avec l’adoption de leur nouvel ami qui, lui, ne les quittera pas pour une fille ou un mec 😉

Chapeau bas pour Pedigree qui lance sa campagne pendant la période estivale néo-zélandaise et juste avant la nôtre, en France, qui représente la période la plus critique en terme d’abandons.

Campagne_Pedigree

Pedigree et Colenso BBDO vont encore plus loin en lançant le « Pedigree Child Replacement Programme ». Les futurs nouveaux parents peuvent renseigner les caractéristiques de leur magnifique tête blonde tant aimée, de la longueur de leur cheveux à la quantité de nourriture ingurgitée chaque jour, afin que le site leur trouve le compagnon qui ressemblera le plus à leur petit ange devenu grand.

Chez Hypee, on trouve l’idée flambante, une super façon d’allier la créativité, l’humour à une cause noble et charitable ! Dommage que ça ne se passe qu’en Nouvelle Zélande mais ça nous donne un bon exemple à suivre, d’adopter plutôt que d’acheter un animal, car beaucoup trop de boules de poils attendent bien trop longtemps avant de trouver une nouvelle famille. Merci Colenso BBDO.

Source : lareclame.fr