Quel univers passionnant que celui de la com’ ! Chaque semaine, des campagnes toujours plus créatives sont créées et il devient difficile de suivre toute l’actualité. C’est pourquoi, chaque semaine la Minute Com’ souhaite mettre en lumière trois campagnes récentes qui se sont démarquées sur la toile ! Mais cette fois-ci, à l’occasion de la semaine européenne de la réduction des déchets. Nous allons vous présenter 3 campagnes en faveur de l’environnement !

1. On commence cette Minute Com’ avec Burger King et ses contenants réutilisables !

 

Annoncé il y a une mois, Burger King va mettre en place des packagings réutilisables et ce dès l’année prochaine ! Cette idée a été conçue avec la société TerraCycle Loop dans le cadre de son initiative “Restaurant Brands for Good”.

Le concept est simple, le géant du fast-food souhaite supprimer tous les emballages jetables qu’il utilise pour ses boissons et sandwichs. En échange, Burger King vous proposera un emballage réutilisable, fonctionnant sur le principe d’une caution. Vous devrez verser une petite somme supplémentaire au prix de votre menu qui vous sera rendu en fin de repas, à condition bien sûr de ramener son emballage !

Cette idée sera dans un premier temps lancée aux Etats-Unis et à Tokyo avec un nettoyage des emballages assuré par la société Loop. Cette initiative a été saluée par son concurrent direct McDonald’s qui a lui aussi créé un partenariat avec TerraCycle Loop pour récupérer le concept mais seulement pour ses tasses à café. Décidément, entre Burger King qui incite à manger McDonald’s et McDonald’s qui félicité son concurrent pour ses engagements, la petite guerre semble s’adoucir ces derniers temps !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Loop (@loopstore_us)

 

Une idée qui peut sembler logique pour certain mais qui pourrait avoir un réel impact sur la réduction des déchets si elle est appliquée à l’internationale !

2. On continue cette Minute Com’ avec l’association Surfrider Foundation Europe et sa pub qui montre du doigt les microplastiques en mer !

 

Le saviez-vous ? Il y a 500 fois plus de particules de microplastiques dans les océans que d’étoiles dans notre galaxie… Ce chiffre fait peur n’est-ce pas ? Pourtant c’est une triste réalité…

C’est pourquoi, l’association Surfrider Foundation Europe lance pour la deuxième fois cette année, un film pour alerter sur l’impact désastreux des microplastiques sur les fonds marins. Soutenus par l’agence Ici Barbès, ils ont crée un film qui montre l’urgence de préserver les océans et surtout notre santé !

Diffusé sur les réseaux sociaux, le film The Drop souhaite sensibiliser les gens à la question des microbilles de plastiques. En effet, actuellement nous dénombrons environ 51 milliards de particule plastiques dans l’océan… Mais également à alerter les politiques et leaders d’opinions sur l’urgence de bannir l’utilisation de microplastiques dans nos produits !

 

 

Ce film magnifique, réalisé par Paul Mignot, nous fait entrer dans un univers féérique avant de nous ramener brutalement dans la réalité avec une signature puissante. À savoir “Il y a 500 fois plus de particules de microplastiques dans l’océan que d’étoiles dans la galaxie”.
C’est donc là que se trouve le concept : tromper le public en pensant naviguer dans un ciel peint d’étoiles pour finalement comprendre qu’il était au coeur d’une goutte d’eau.

 

Ce film a pour vocation de créer une prise de conscience au niveau de l’Europe sur l’urgence de la situation. On espère que cela aura un impact ! Même s’il faudra sûrement toujours aller plus loin pour faire réagir le grand public et les politiques face à cet enjeu.

 

3. Nous terminons cette Minute Com’ avec la société Alpha 311 et ses lampadaires alimentés par le vent !

 

Votre première question sera certainement, et comment ça marche s’il n’y a pas de vent ? Voilà une question perspicace à laquelle Alpha 311 a réfléchit. En effet, ce n’est pas simplement le vent qui alimente ces lampadaires… Mais le vent généré par la circulation des véhicules !

Cette idée très originale, est pourtant assez simple. En effet, il s’agit simplement d’éoliennes fixées sur les poteaux, à hauteur des voitures afin d’exploiter les appels d’airs. Selon Barry Thompson, fondateur de la société Alpha 311, ce système pourrait produire 6 MWh par jour. Soit environ 21m2 de panneaux solaires !

 

 

Ce concept purement créatif et ingénieux me fait vaguement penser aux lampadaires qui ont été mis en place en Allemagne. Avec un concept de s’allumer uniquement lorsqu’il y a du passage. Ce sont des initiatives simples mais tellement efficace qui doivent être multipliées pour réduire la production d’énergies fossiles dans nos quotidiens.

 

 

Sources : Créapills ; J’ai un pote dans la com’