Quel univers passionnant que celui de la com’ ! Chaque semaine, des campagnes toujours plus créatives sont créées et il devient difficile de suivre toute l’actualité. C’est pourquoi, chaque semaine la Minute Com’ souhaite mettre en lumière trois campagnes récentes qui se sont démarquées sur la toile !

1. On commence cette Minute Com’ avec VigiPets.fr et sa campagne humoristique pour retrouver les animaux disparus.

 

On ne va pas se mentir, on est surtout habitué aux campagnes de sensibilisation qui portent sur l’abandon des animaux domestiques. Pourtant, chaque année des milliers d’animaux disparaissent. Juste en France, on estime qu’un chien est perdu toutes les 20 minutes et on descend à 10 minutes pour les chats ! Je vous laisse faire le calcul, mais le résultat est plutôt impressionnant…

C’est pourquoi, le groupe SACPA a conçu un service 100% digital pour les signalements d’animaux perdus et retrouvés : VigiPets.fr. Le souhait du groupe, avec ce site, est qu’il devienne un réflexe pour les maîtres qui ont perdu leur animal mais aussi pour ceux qui voudraient en recueillir.

Vous devez vous dire que ce genre de mise en réseau existe déjà au travers de nombreux groupes Facebook. Mais ça c’est sans doute parce que vous ne connaissait pas le groupe SACPA. Leader français de la gestion de l’animal en zone habitée, son activité couvre plus de 7 000 collectivités, soit environ 30 millions d’habitants en France. Et surtout, le groupe possède un réseau de plus de 1 000 partenaires professionnels comptant des cliniques vétérinaires, refuges ou encore des associations.

Pour lancer sa nouvelle plateforme VigiPets.fr, le groupe SACPA a conçu une campagne de communication humoristique mais qui véhicule toutefois un message important : « un animal perdu fera tout pour retrouver sa famille… mais vous seul pouvez aller sur VigiPets.fr ».

 

 

Cette campagne de communication est une vraie réussite. Mêlant humour et valeurs engagées, cette campagne prône surtout un message d’espoir pour tous ces animaux qui se retrouvent sans famille.

 

2. On continue cette Minute Com’ avec Monoprix qui lance Monoprix Plus en charriant gentiment les parisiens.

 

Monoprix a un timing parfait pour lancer Monoprix Plus, sa nouvelle plateforme de course en ligne. Entre le fait que nous soyons de nouveau confinés et Amazon qui voit sa côte de popularité en chute libre, le marché était prêt à accueillir cette nouvelle offre.

Pour parler de ce service, Monoprix a conçu 4 films sous forme de comédie signés DDB Paris avec à la réalisation Emma Lucchini. Ces vidéos mettent en scène plusieurs typologies de parisiens à différents moments de la journée qui évidement mettent en lumière la flexibilité de Monoprix Plus.

 

 

Ces 4 vidéos font la promotion du choix du créneau de livraison d’une heure maximum, de l’horaire de livraison de 7J/7 de 6h à 23h (oui oui même les dimanche). Mais aussi, Monoprix intègrent de nouvelles fonctionnalités comme le « droit à l’oubli » qui permet de modifier sa commande jusqu’à la veille de la livraison ou encore le « droit à l’erreur » qui permet au client de refuser un produit reçu. Et enfin, Monoprix, c’est un large choix de produits avec plus de 25 000 références !

 

Cette campagne, diffusée en TV et en digital, apporte un vent de fraîcheur dans cette période quelque peu compliquée. Une chose est sûre, on a hâte que ce service soit accessible en province !

 

3. Nous terminons cette Minute Com’ avec Jules qui casse les préjugés sur les hommes !

 

Les inégalités homme/femme sont depuis quelques temps au cœur du débat, alimenté en partie par les stéréotypes liés aux genres.

On peut remarquer depuis quelques années que ces stéréotypes tendent à se gommer, du à une prise de parole des marques et d’acteurs engagés pour changer les mentalités et redéfinir de nouveaux codes.

Et c’est notamment le cas de Jules. Dans sa nouvelle campagne, la marque fait ressortir tous les diktats de la masculinité et du mythe de l’homme moderne avec un but bien précis : les détruire !

 

 

Accompagné par l’agence Air Brussels, Jules créée une campagne dynamique et humoristique qui s’appuie également sur des références bien ancrées (manga, memes…). Ce film, dévoilé pour la première fois dimanche 31 octobre 2020, ne fait pas parti des habitudes de la marque. En effet, Jules n’est pas adepte des revendications et mais cette fois ci prend clairement position avec son nouveau slogan « Men in Progress : on dit qu’un homme… ».

 

Avec une lutte contre les stéréotypes et l’engagement dans l’écologie avec sa collection éco-responsable, la marque montre clairement ses engagements en phase avec les attentes des consommateurs d’aujourd’hui et on peut dire qu’une chose : c’est réussi !

 

 

Sources : Créapills ; La Réclame