Twitter, Instagram, Facebook, LinkedIn… Les hashtags sont désormais partout ! Et ils sont essentiels pour filtrer la quantité infinie de contenus, trouver des posts en fonction de thématiques précises mais également apparaître dans les recherches lors des veilles des utilisateurs.

Cependant, pour qu’ils soient véritablement efficaces, il convient de bien les utiliser ! Nous allons donc passer en revue, ensemble, les bonnes et mauvaises pratiques avec les hashtags.

Les mauvaises pratiques !

Mettre des hashtags “putaclic”

L’envie de mettre certains hashtags pour gagner quelque likes en plus est bien souvent irrésistible. Malheureusement cela attire de nombreux spams et décrédibilise votre contenu. Alors exit les #likeforlikes et place à des hashtags pertinents qui décrivent votre image et votre activité.

 

Mettre des hashtags à rallonge

Utiliser un hashtag à rallonge pour cibler des utilisateurs précis n’est pas spécialement une bonne technique. En effet, cette méthode est contre-productive puisqu’il est plus rare pour un internaute de rechercher un long hashtag. En revanche, plus le mot est court, plus il a une chance d’être recherché. Il vaut mieux alors en mettre plusieurs petits.

 

En mettre trop

Il faut mieux privilégier 3 à 5 hashtags qu’en mettre trop. En effet, si vous en mettez trop, votre contenu perdra en qualité et attirera de nombreux spammeurs. Cela alourdit aussi votre légende et votre beau wording sera noyé dans une pluie de hashtags. Notez également que si vous en mettez plus de 30 sur Instagram, ils perdront de leur efficacité puisque l’application “black-listera” votre publication des recherches.

 

Mettre tout le temps les mêmes

Si vous avez pour habitude de copier/coller votre liste d’hashtag et de mettre toujours les mêmes sans les personnaliser selon la publication, c’est une mauvaise stratégie ! L’algorithme Instagram risque de vous mettre dans l’ombre en détectant tout le temps les mêmes sur votre profil.

Les bonnes pratiques !

Utiliser des hashtags en rapport avec votre activité

Comme dit plus haut, il faut miser sur des hashtags en fonction de votre activité ! Si vous vendez des produits de beauté bio, n’hésitez pas à user des #bio, #cosmétique, etc…

 

Utiliser des hashtags “du moment”

Pour accroître votre visibilité, utilisez un hashtag populaire qui suit les tendances du moment. Cela peut avoir un rapport avec la saison, un événement, le jour de la semaine, etc.
Par exemple : #christmas, #mondaymotivation #vendredilecture…

 

Faire des publications sans

L’utilisation des hashtags vous permet de toucher un public plus large. Cependant, pour en tirer profit, vous devez les utiliser avec parcimonie et intelligence. Si vous êtes une marque suivie par de nombreuses personnes, certaines publications peuvent en être épargnées. Vous pouvez les utiliser que de façon ponctuelle pour mettre l’accent sur une campagne, sur un moment ou sur une publication que vous souhaitez booster par le biais d’hashtags.