Repenser

 

Cette année 2020 marquera à jamais les esprits de ceux qui l’ont vécue. Elle marquera aussi l’Histoire, du fait d’événements sans précédents auxquels nous avons tous dû faire face, au sens noble du terme. Parce que pour faire face, il faut d’abord garder la tête haute.
Tout a commencé avec la pandémie d’un nouveau virus qui s’est répandue autour du globe à une vitesse hallucinante et consacrant de façon palpable la théorie du Village Global, expression du célèbre sociologue canadien Marshall McLuhan pour qualifier les effets d’interconnexion de la mondialisation. Et partout, qu’importe les cultures, la langue, les croyances ou les régimes politiques, partout et pour des milliards d’individus, la vie au quotidien a été chamboulée.
Il y a eu aussi un mouvement de protestation international, #BLM qui a montré un élan sans précédent et une volonté de fer de faire régner la justice et l’égalité, qu’importe le sexe, la nationalité ou la couleur de peau. Des combats que l’on pensait pourtant gagnés ont ressurgi au lendemain de la trêve épidémique, ne laissant donc aucun répit à une année qui était encore loin d’être finie.
On pourrait également parler des élections américaines qui nous pouvons simplement qualifier de chaotique et de honteuse. Dans le pays de toutes les libertés, nous avons assisté à la mise en danger d’une démocratie balbutiante mais qui a finalement su tenir tant bien que mal – au regard des derniers événements violents au Capitole de Washington il y a quelques jours.
Nous pourrions citer d’autres moments et dates clés qui ont fait de 2020, une année intense et extrême. Et si des notions fortes s’en sont dégagées, il me vient à l’esprit par-dessus tout un seul mot pour démarrer cette année : Repenser.
Repenser soi-même, repenser son rapport aux autres, repenser le monde dans lequel nous vivons. Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons retrouver l’apaisement et la volonté du vivre ensemble. Économie, politique, communication, écologie, consommation… tout doit être repensé. Et rapidement, car le temps presse.
Il ne faut pas oublier 2020. Au contraire ! Tous ces obstacles, toutes ces épreuves ne doivent pas rester lettre morte pour faire de 2020, une leçon pour nous tous afin d’envisager un futur plus ensoleillé.
Toute l’équipe de Smoothee vous souhaite une belle et heureuse année 2021.